Quelques explications et de grosses remises en question

Hi everyone ! Voilà maintenant six mois que je n’ai rien publié (plus exactement 193 jours), et je me voyais mal reposter ici comme si de rien n’était sans quelques petites explications. Bien que je n’ai aucune excuse, différents éléments ont été à l’origine de cette disparition.

Tout d’abord les études, j’étais en dernière année de master de Littérature Générale et Comparée et cela me demandait beaucoup de temps, entre les cours à travailler, les dossiers à rendre, et surtout, le mémoire que je devais avoir rédigé à la fin de l’année. Et même si certes, je n’avais que très peu d’heures de cours dans la semaine, cela me demandait une charge de travail assez importante. Alors, je sais, je ne suis pas la seule étudiante à suivre des études et à tenir un blog. Je n’ai donc aucune excuse, j’en conviens. Mais si mon emploi du temps universitaire était relativement léger, mon temps libre était occupé par autre chose. J’en viens donc à mon deuxième point, mon service civique. Cette année, j’ai emménagé sur Paris avec mon copain. La vie étant (très) chère sur Paris, j’ai dû trouver un travail qui devait être conciliable avec mes études et mon emploi du temps souvent biscornu. Le service civique s’est donc imposé comme une solution parfaite, d’autant plus que je le faisais dans mon université. Une mission et différents travaux m’ont donc été confiés pendant une durée de 8 mois (de début octobre à début juin). Ma mission principale consistait à la réalisation d’un document de recherche et de listage des aides logistiques et financières à destination des étudiants de l’université. Si les premiers mois, je parvenais à maintenir les études, le travail et le blog, je me suis vite retrouvée submergée de tous les côtés, et j’ai dû faire un choix. Je ne pouvais pas me relâcher dans mes études, en dernière année et si près du but. Mon sujet de mémoire me tenait bien trop à cœur et je n’aurais pas supporter l’échec de ne pas le rendre en temps et en heure. Je ne pouvais pas non plus mettre de côté mon travail, des gens comptaient sur moi. Il était hors de question pour moi de décevoir la confiance et l’estime qu’ils avaient placées en moi. Je ne pouvais me battre sur tous les fronts à la fois. C’est donc le blog qui a pâti de cette situation. 

Peut être qu’avec un peu d’organisation, un peu plus de volonté, j’aurai pu réussir à tout concilier. Mais cela n’aurait été que d’un point  de vue technique, car si cela fut compliqué sur le plan logistique de tout organiser, d’autres raisons, plus psychologiques, sont à l’origine de mon absence sur cet espace virtuel que j’ai créé principalement pour moi. Comme je le dis, j’ai créé cet espace virtuel, cette fenêtre d’écriture, de partage, ce blog pour moi. Mais je ne me reconnaissais plus dedans. Je me suis beaucoup demandée ce que je voulais en faire, l’image que je voulais lui donner. J’ai cherché quelle ligne directrice je voulais lui donner : la mode et la beauté ? le lifestyle ? le cinéma ?… Mais rien de tout ce que j’essayais ne me convenait vraiment. J’ai essayé de faire comme les autres, de m’inspirer de ce que je pouvais voir ou lire, de trouver de nouvelles idées, de passer du tout à rien, de tout recommencer, de changer complètement de perspective… Mais quelque part dans tout ça, dans toutes ces interrogations et changements, je me suis perdue. Je me suis oubliée en essayant d’atteindre quelque chose. Quoi ? Je ne sais pas. Mais je sais que je me suis perdue. C’était donc devenu plus une souffrance qu’un plaisir et un moyen d’expression. 

L’errance de ce blog était le reflet de mon errance psychologique.

De grosses remises en question se sont imposées à moi. Il a fallu que je me reprenne en main. Et si j’avais délaissé cet espace, il restait dans un petit coin de ma tête. Je me suis à nouveau demander ce que je voulais en faire. J’ai réfléchi à quelle ligne directrice j’allais lui donner, quelle thème j’allais abordé. Et puis j’ai décidé que je parlerai tout simplement de tout ce que j’aime, et que ce serait ça ma ligne directrice. J’ai décidé que je n’aurais pas de thème principale car je ne suis pas passionnée par un seul sujet. J’aime autant la photographie, que le cinéma, que la littérature, que la musique… Autant de choses qui m’animent et me passionnent ! Je ne veux plus me mettre de barrières ou de contraintes. Je ne veux plus que me créer de culpabilité ou de souffrance avec ce blog qui doit être un espace de plaisir et de libertés. 

Je reviens donc plus en forme et motivée que j’avais. Plus passionnée que jamais ! Car c’est avec passion que je veux vivre, et c’est cette passion que je veux retranscrire ici, dans tout ce que je posterai. Je ne peux donc pas vous dire sur quoi sera le prochain article, ni quels articles vous retrouveraient le plus souvent. Mais à partir de maintenant, je veux tout simplement faire ce qui me plaît, en espérant que cela vous plaira à vous aussi !

Ana, 24 ans, parisienne et diplômée en master de Lettres. Geek et passionnée de cinéma (surtout de cinéma d’horreur et fantastique), je partage avec vous mes découvertes et mon quotidien.

Laisser un commentaire

Visit Us On FacebookVisit Us On TwitterVisit Us On InstagramVisit Us On Pinterest